J'aime bien de temps en temps acheter des poupées d'artiste parce qu'elles sortent un peu des sentiers battus. J'ai découvert les BJD "Aerial" d'abord sur Etsy, puis j'ai été voir le site de Satoshi Hashizume, leur créateur japonais. Si vous souhaitez y jeter un coup d'œil, je vous donne le lien d' Aerial BJD :

http://aerial-bjd.com/index-en.html

          Satoshi a commencé par créer en 2016 des BJD de taille 1/6, puis l'année suivante il a mis au point 2 modèles de BJD ¼, Eva et Aaliyah. En ce moment, il travaille sur une BJD ½.  Ses BJD ont un look de pin-up qui rappelle un peu les "Angel Philia" (en moins extravagant et en moins sexy !). Les ¼ mesurent 40,5 cm et sont plus proches par leurs proportions des fashion dolls 16" que des BJD classiques.

          Au mois de mai de cette année, je me suis décidée à acquérir une Aaliyah qui m'a été livrée 2 mois plus tard. J'ai choisi de l'acheter en kit, c'est à dire qu'elle n'est ni poncée, ni montée, ni maquillée. D'une part, cela permettait de baisser son prix d'achat, d'autre part, j'avais envie de participer activement à sa finition. Voici Aaliyah telle qu'elle est arrivée (j'ai disposé les morceaux dans l'ordre !) :

Aaliyah (Aerial BJD) non montée et non poncée

 

 

I L'ASSEMBLAGE DE LA BJD

          L'opération qui me faisait le plus peur était le ponçage de la résine parce que c'était une première pour moi. J'avais lu que la poussière de résine était très toxique, donc il fallait porter un masque et mouiller la résine avant de travailler pour éviter la diffusion des microparticules. J'ai suivi tous ces conseils et tout s'est finalement très bien passé. De toute façon, les lignes d'assemblages étaient assez discrètes, ce qui a facilité le travail. A titre d'exemple, je vous montre les jambes et les pieds avant et après ponçage :

Les jambes et les pieds avant et après ponçage

 

          Alors que j'ai changé de nombreuses fois les élastiques d'assemblage de mes poupées, c'est cette opération qui m'a causé le plus de difficultés !  J'ai respecté bien sûr les instructions de Satoshi concernant l'ordre d'assemblage et la longueur des élastiques mais j'ai dû recommencer plusieurs fois parce que la poupée partait en vrac ou ne tenait pas debout. J'ai fini par obtenir un résultat à peu près satisfaisant mais honnêtement, je pense que le corps n'a pas été parfaitement conçu de ce côté-là.

Aaliyah (Aerial BJD) assemblée

Aaliyah (Aerial BJD) assemblée

 

 

II MAQUILLAGE ET FINITIONS

          La deuxième étape, c'est bien sûr le face-up. J'ai commencé classiquement par protéger Aaliyah avec du vernis mat en aérosol, puis j'ai "blushé" le corps avec des pastels secs et verni les ongles des mains et des pieds. Le face-up n'a pas été très facile parce que la tête est plutôt petite et plus c'est petit, plus c'est délicat à réussir ! J'ai voulu donner à Aaliyah un look d'asiatique puisqu'elle est japonaise. J'ai fait aussi un maquillage plus accentué que d'habitude : cela me changera des jeunes filles sages qui sont majoritaires dans ma collection.

          Je trouve que le corps d'Aaliyah est plutôt joli avec des courbes très féminines, en revanche, les mains et les pieds sont peut-être un peu surdimensionnés. Quant au face-up, j'ai fait de mon mieux : il y a toujours un écart entre la poupée que je rêve de peindre et le résultat final ! En tous cas, voici Aaliyah terminée.

01 Le face-up terminé

02 Kimiko close-up

 

          J'ai utilisé des yeux en verre gris foncé, presque noirs et une perruque noire à frange qui convient bien, je trouve, au style asiatique.

11 Kimiko avec sa perruque

14 Kimiko avec sa perruque

18 Kimiko pose

 

 

 III LES VÊTEMENTS

           J'ai renommé Aaliyah Kimiko parce que son prénom d'origine qui n'est d'ailleurs pas japonais, ne me plaisait pas beaucoup.

J'ai cousu une première tenue noire, d'inspiration un peu gothique pour Kimiko. La robe, qui comporte un profond empiècement en dentelle, est taillée dans un jersey satiné. Elle est accessoirisée d'un sac en peau de serpent que j'ai fait moi-même. Les chaussures compensées ont été par contre achetées. J'ai bricolé aussi le collier en perles métalliques.

01 Kimiko en robe noire

02 Kimiko en robe noire

05 Kimiko en robe noire

06 Kimiko en robe noire

 

Détail des chaussures et du sac :

09 Détail des chaussures

10 Détail du sac

 

             Comme les tissus noirs ont tendance à déteindre sur les résines ou les plastiques, j'ai prévu une deuxième robe dans des tons plus clairs. Elle est droite, avec une jupe fendue et des manches longues bouffantes. J'ai utilisé un brocart or sur fond bleu et du satin jaune doré. J'ai voulu faire un sac assorti en cuir métallisé mais je ne le trouve pas joli (trop clinquant !). A refaire !

01 Kimiko en robe de brocart

03 Kimiko en robe de brocart

06 Kimiko en robe de brocart

09 Kimiko en robe de brocart

10 Kimiko en robe de brocart

 

           En ce qui concerne les chaussures, j'ai utilisé une paire du commerce assez ordinaire pour récupérer les talons, la semelle intérieure et les boucles. J'ai ensuite refait le dessus de la chaussure en cuir bleu clair. Sur la photo, j'ai comparé la chaussure refaite avec la chaussure d'origine (à droite).

13 Chaussures bleues avant-après

 

Voici quelques dernières photos des accessoires, sacs et chaussures.

11 Détail des chaussures

15 Sacs

14 Chaussures noires vernies

 

          J'aime beaucoup Kimiko malgré ses quelques petites imperfections parce qu'elle apporte un nouveau style de poupée adulte dans ma collection. J'espère qu'elle vous a plu également.

A bientôt !